Connaissez-vous le Tamarillo ? 

IMG_1968

IMG_1969

J'ai trouvé ce fruit dans mon supermarché habituel, ne connaissant pas du tout, j'ai voulu le gouter.

Au prix de 9,90 euros le kilo, j'en ai pris qu'un au cas ou j'aimerais pas, j'ai payé 1.05 euros.

 

Fruit originaire d'Amérique du Sud, plus précisément de la région andine.

Le tamarillo appartient à la grande famille des Solanacées; il est donc apparenté notamment à la tomate, au piment, à l'aubergine et à la pomme de terre.

Il pousse sur un arbre atteignant de 2 à 3 m de haut. Cette plante commence à produire des fruits après 18 mois d'existence seulement, et sa production est maximale après trois ou quatre ans.

Ce fruit fut longtemps nommé «tomate en arbre». En 1967, des producteurs de la Nouvelle-Zélande, l'un des plus importants pays producteurs, lui donnèrent un nom plus exotique pour augmenter les ventes. Le tamarillo est aussi cultivé en Amérique du Sud, en Amérique centrale, dans les Caraïbes, en Australie, en Inde, dans le Sud-Est asiatique et dans certaines régions d'Afrique, notamment au Kenya.

 

Deux variétés de tamarillos ont une grande importance commerciale. Une variété de couleur orange doré avec une chair jaunâtre et une variété dont la couleur varie du bordeaux au violet avec une chair orangée.

Le tamarillo mesure de 5 à 10 cm de long, il a la taille d'un œuf et est de forme ovale. Sa peau lisse, amère et satinée n'est pas comestible. Sa chair est ferme et acidulée. La variété dite dorée possède une chair plus douce et plus sucrée. La chair des deux variétés renferme de nombreux petits pépins comestibles noirâtres, semblables à ceux de la tomate. Le goût aigre-doux acidulé rappelle celui des groseilles à maquereau, de la tomate et du physalis.

 

 Utilisation
Lorsqu'il est très mûr, le tamarillo se mange cru, souvent simplement coupé en deux, salé ou sucré, parfois arrosé de jus de citron ou de lime. On le réduit en purée qui aromatise notamment yogourt, crème glacée, sorbets et boissons. Lorsqu'il n'est pas mûr, il est plus souvent cuit comme un légume. L'utiliser avec modération lorsqu'on le cuit en compagnie d'autres fruits, car sa saveur dominera.

Le tamarillo se cuisine comme la tomate, qu'il peut remplacer dans la plupart des recettes. Il accompagne très bien la viande, la volaille et le poisson. Il est délicieux dans les sauces et cuit en confiture, en gelée ou en marinades. Il ajoute une note inhabituelle aux salades, lorsqu'il est mariné 1 heure ou 2 dans de la vinaigrette.
Ma première expérience :
Alors quand on ne connais pas le fruit, difficile de savoir s'il est bien mûr, ou à peine, résultat mon tamarillo je pensais qu'il était mûr, je l'ai donc mangé cru et bien c'était dégoutant !! Un arrière gout de tomate et de physalis, beurk !! J'aurai du le faire cuire et le manger comme de la tomate.