C'est la pleine saison du Cresson !! 

Avec son gout si particulier et surtout qu'on en trouve pas souvent des les sueprmarchés, je n'en prenais pas souvent, jusqu'a que mon magasin préféré décide de totalement revisiter son rayon fruits & légumes et ainsi de proposer une belles variétés de produits, j'ai ainsi pu re-découvrir le cresson.

 

cresson_produit_346_346_filled

SAM_0534

 

Autrefois consommé sauvage, le cresson est aujourd’hui cultivé, en petite quantité, dans la moitié nord du pays. Sa production, très délicate, explique encore la faible superficie d’exploitation. Présente toute l’année sur les étals, cette exquise petite salade accompagne et sublime vos recettes salées. Et pour ne rien gâcher, le cresson est riche en fer et en vitamines !

 

  • Une botte de cresson pèse 200 g en moyenne. Cette belle salade d’exception, aux petites feuilles vertes, possède en bouche une saveur fine et légèrement poivrée. Sa texture fondante et croquante séduit les amateurs.
  • D’un apport calorique minime, le cresson est un des légumes les plus riches en fer. Combiné à sa richesse en vitamines, cet atout en fait une salade délicate à consommer régulièrement.
  • Le cresson est délicieux en salade, simplement relevé d’huile et de vinaigre parfumés, mais aussi en sauce crémée, en potage ou en purée.

 

La pleine saison du cresson est de septembre à mai.

 

Deux variétés de cresson sont disponibles sur les étals français : le cresson alénois et le cresson de fontaine. Alors que le premier se consomme en jeune pousse, le second est délicieux à maturité.

Pour choisir votre cresson, fiez-vous à son apparence. Une botte flétrie ou fanée se repère immédiatement. Le cresson est fragile : consommez-le rapidement pour qu’il conserve sa fraîcheur et son craquant.

Pour bien choisir une botte de cresson, fiez-vous à ses feuilles :

  • Elles doivent être de couleur vive. Quand le cresson commence à faner, son beau vert se ternit.
  • Elles doivent être fermes et non abîmées.

 

  • Le cresson se consomme rapidement après achat pour éviter que ses feuilles délicates ne flétrissent.
  • Si vous n’avez pas prévu de le déguster de suite, conservez-le en botte dans le bas du réfrigérateur.
  • Il se gardera d’autant mieux les tiges dans l’eau et les feuilles recouvertes d’un linge humide.
  • Prévoyez cependant de le manger dans les 24 à 48 h.

Si on le consomme bien souvent cru, le cresson est également délicieux cuit, poêlé, frit, mixé ou sous forme de soupe. Voici quelques astuces pour bien préparer ce légume avant de l’accommoder selon vos goûts.

 

Contrairement aux idées reçues, ce ne sont pas les épinards qui concentrent un fort taux de fer dans ses feuilles, mais le cresson ! Le fer est d’ailleurs d’autant mieux assimilé par le corps que la petite botte de verdure contient également des vitamines C et B9. Son faible apport calorique est compensé par une richesse en micronutriments remarquable. Pensez à déguster régulièrement ses petites feuilles craquantes et fondantes pour profiter de tous ses atouts forme.

Le cresson de fontaine est ramassé depuis longtemps, reconnu pour ses vertus culinaires et médicinales. Cueilli à l’état sauvage, il n’a été cultivé en France qu’au début du XIXe siècle, sous l’impulsion du directeur des Hôpitaux de la Grande Armée. Ce dernier avait en effet observé les cressonnières allemandes (datant du XVIIe siècle), recouvertes d’un tapis de verdure en plein cœur de l’hiver. Les premières plantations furent ainsi installées dans la région de Senlis et de Chantilly, dans l’Oise.

 

  • Le mot « cresson » est issu du germanique kresse, qui signifie ramper, grimper ; une origine sémantique qui n’est pas sans rappeler la rapidité de développement des plants de cresson.
  • En Île-de-France, Méréville, petite ville de l'Essonne, est considérée comme la capitale européenne du cresson.

 

Et voila vous savez tout sur le cresson, en avant pour les recettes !