La cure de genièvre est à l'automne ce que la cure de pissenlit est au printemps.

Cette boisson très ancienne est un médicament ! Si les baies de genièvre soignent les rhumatismes, les racines de patience améliorent la circulation.

Boire un verre de cette potion chaque jour à jeun améliore grandement la circulation.

Un genre de grog amélioré, un potion qui soigne le mal par la racine ! 

 

 

Pour cette potion, j'utilise du vin de Malaga, que l'on trouve facilement dans les supermarchés, dans le coin des Porto, si vous n'en trouvez pas vous pouvez prendre du Porto.

Les baies de genièvre se trouvent dans le rayon épices et les herbes/racines utilisées se trouvent fraiches dans la nature ou comme moi j'ai fait sechées sur une boutique d'herboristerie sur internet.

 

 

IMG_1895

 

IMG_1919

 

 

Pour une belle bouteille

 

1 litre de vin de Malaga

1 grosse poignée de racines de patience

50 g d'abricots secs

50 g d'orties séchées

100 g de sucre en poudre

2 cc de baies de genièvre

2 cc de racines de réglisse

 

Préparation : 10 min

Macération : 15 jours

 

 

Hachez les abricots secs.

Dans un bocal, versez le vin, puis les morceaux d'abricots secs, l'ortie séchée, le sucre, les baies de genièvre, la racine de patience, et la réglisse.

Mélangez et mettre un couvercle.

Laissez reposer 2 semaines en remuant de temps en temps.

Filtrez et versez dans un bouteille.

Dégustez.